Diamants célèbres

Avec ses 3106 carats (plus de 600 g), le Cullinan est le plus gros diamant brut jamais découvert. Il participa pour beaucoup à la renommée de la mine Premier, près de Prétoria, d’où il fut extrait. Offert par l’Afrique du Sud au roi Edouard VII d’Angleterre, on raconte qu’il gagna ce pays dans un simple paquet poste, alors que sa copie de verre était acheminée sous bonne escorte. Le Cullinan a été fractionné en 9 énormes pierres et en 96 brillants.
Le Vargas est le troisième plus gros diamant du monde et a été trouvé au Brésil en 1938, il a 726.6 carats métriques.Le quatrième plus gros diamant du monde est le Jonker avec 726 carats.

Issu d’une pierre brute de 655 carats le Jubilee présente une taille à 88 facettes qui met admirablement en valeur ses 245 carats. Baptisé ainsi à l’occasion du jubilé de la Reine Victoria, il est devenu la propriété d’un riche Parisien.

Le Koh-I-Noor, de près de 600 carats, signifiait Montagne de lumière. Il fait partie de la couronne de la reine d’Angleterre et est conservé à la Tour de Londres.
Dans un musée américain, un diamant de 407 carats coupé est le plus gros diamant fini nommé L’incomparable.
Découvert au XVIIIe siècle, le magnifique diamant de 280 carats, Grand Mogol, tient son nom du Shah Jehan,qui construisit le Taj Mahal en Inde. On pense qu’à l’état brut, cette pierre pesait près de 800 carats. Elle a disparu et reste aujourd’hui introuvable.
Offert par le conte Orlov, à la grande Catherine de Russie dont il était amant, ce magnifique diamant de 189,6 carats, l’Orlov, aux reflets bleu-vert est originaire de l’Inde. L’histoire raconte qu’il fût volé par un soldat français dans un temple près de Madras. Il passa de mains en mains et fut l’objet de nombreux meurtres et crimes divers. Il orne aujourd’hui le sceptre impérial de Russie, et il est l’un des plus beaux joyaux du trésor du Kremlin.
Des diamants de couleurs

Eh oui, des diamants naturels de couleur sont trouvés à l’occasion, ils sont aujourd’hui présentés dans des musées. Une autre façon d’obtenir des diamants de couleur est par irradiation : le diamant jaune (qui n’a pas une très grande valeur) est chauffé et on obtient différentes couleurs comme le rose, vert, jaune, rouge etc… selon les degrés de chauffage.
Le plus gros et unique diamant de couleur appartient à la collection des bijoux royaux d’Angleterre.
Pour nos golfeurs(ses), au Diamond Center de TOKYO, est en montre un ensemble de golf, la balle, le tée et le putter, cette ensemble n’est pas ordinaire ou à perdre dans le bois, les 3 pièces sont incrustées de 650 diamants au total pour une valeur de 628 000 $.
A l’époque des premières négociations de diamants, une petite loupe et un trébuchet portatif étaient les outils, aujourd’hui remplacés par des outils de haute précision.
Dernier cri en matière de technologie, on peut identifier le diamant au laser dans le rondis (la ceinture du diamant) en inscrivant quelques mots.
Pour en savoir plus sur le diamant, consultez ce fichier texte.