Le diamant

Souvent objet des rêves les plus fous et des convoitises les plus acharnées,
le diamant est la pierre précieuse la plus dure et la plus brillante connue,
pourtant sa composition est des plus simple qui soit, c’est du carbone sous forme cristalline.
Son point de fusion est très élevé, 3700° !
Reconnaître un diamant est facile puisqu’il raie tous les autres corps.

Le diamant est rare : dans toute l’histoire, il n’a pas été produit plus de 350 tonnes de diamant.
Il est également difficile de l’obtenir dans sa production, puisqu’il faut extraire et traiter plus de 250 tonnes de minerais pour obtenir un diamant de joaillerie taillé de 1 carat (0.20 grammes).
Les principaux pays producteurs de diamants aujourd’hui sont par ordre décroissant : l’Australie (33%), le Zaïre (23%), le Botswana (15%), la Russie (14%) et l’Afrique du Sud (11%).
Les principaux centres de taille des diamants sont l’Inde, Israël, la Belgique (Anvers) et les USA (New York).
On ne dira jamais assez de la beauté, de la brillance, de l’attraction du diamant.
C’est la qualité de sa taille qui détermine sa brillance, son éclat, sa flamme…
Le brillant rond est la forme la plus répandue, mais il existe de nombreuses autres formes telles la taille ovale, la taille marquise, la taille cœur et la taille poire.
Les modes se sont succédées au travers des âges et, aujourd’hui, il est fréquent de rencontrer des tailles plus rectangulaires comme la taille émeraude ou en baguette.

La pureté d’un diamant est relative car toutes les pierres contiennent d’infimes inclusions ou particularités de cristallisation.
Elles sont généralement difficilement visibles à l’œil nu.  Ces inclusions ne sont pas des défauts, elles sont l’empreinte de la nature dans son œuvre.
Ceci fait que chaque diamant est unique.
Il existe des diamants de toutes les couleurs, mais pour leur grande majorité, ils sont d’une couleur qui va du jaune ou marron, à l’absence totale de couleur, ce qui est disons le, assez rare.
Certains diamants encore plus rares atteignent des valeurs fantastiques ; ils sont pourtant franchement colorés.
Il existe ainsi des diamants verts, rouges, bleus ou couleur de l’ambre.